Monde

Canada: Une greffe totale du visage réussie pour la première fois (photos)

Maurice a désormais une nouvelle identité avec son visage totalement reconstruit. Cette performance scientifique met ainsi un terme à un épisode douloureux dans la vie de ce canadien. La malformation faciale dont Maurice a été victime fait suite à un accident de chasse qui lui a gâché l’existence.

L’homme avait alors perdu les parties essentielles de son visage : son nez, sa mâchoire, ses dents, etc. La vie était devenue  un énorme calvaire pour Maurice. Non seulement il ressentait des douleurs au visage, mais il avait en plus des difficultés respiratoires, et de la peine à s’alimenter convenablement.

Canada: Une greffe totale du visage réussie pour la première fois (photos)

Malgré tout cela, Maurice veut continuer à vivre et l’espoir pointe à l’horizon. Daniel Borsuk, un chirurgien lui fait la proposition de procéder à une greffe complète du visage pour redonner à l’homme défiguré  un visage humain. Maurice est conquis, sa femme aussi, même si les chances de réussite de l’opération sont minces. Malgré qu’il a une chance sur deux de laisser sa vie sur la table d’opération, il est resté positif jusqu’au bout.

« J’ai dit : “Enwoye fort! Ça fait longtemps que j’attends ça. La peau d’un autre, les dents d’un autre… ça ne me dérange pas. Je me fous du visage que je vais avoir, d’abord que ça correspond [à l’image] des autres” Tant qu’à rester de même, j’aime autant mourir . » 

7 ans après l’accident, Le docteur Borsuk et son équipe de chirurgiens, anesthésistes et autres infirmières procèdent à l’opération au printemps.

Canada: Une greffe totale du visage réussie pour la première fois (photos)

C’est la première greffe totale de visage qui a été réalisée au Canada. Maurice est un homme de 65 ans qui a été défiguré lors d’un accident de chasse. Son opération a duré une trentaine d’heures  à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. La greffe ne s’est pas limitée à la peau. On lui a remplacé le nez, son cartilage, des os de la mâchoire, des dents et la bouche, le tout dans un seul et même greffon.

 

Crédit photo: Radio Canada Internationale

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *