Actu Santé

Commencer les mammographies dès 30 ans aiderait à prévenir plus de cancers du sein

Une étude américaine souligne que les mammographies devraient commencer plus tôt chez les femmes avec certains facteurs à risque.

Une étude américaine publiée le 28 novembre dans la revue Cision et présentée au congrès annuel de la Radiological Society of North America, révèle que les femmes qui ont des facteurs à risques devraient commencer leurs mammographies dès 30 ans.

COMMENCER LES MAMMOGRAPHIES PLUS JEUNE

La American Cancer Society conseille de commencer à faire mammographies régulièrement (une fois par an), entre 40 et 45. Mais rien n’est dit pour les femmes plus jeunes… “On parle beaucoup des femmes entre 40 et 49 ans pour une mammographie, mais pas beaucoup de la tranche d’âge entre 30 et 39 ans. Mais certaines femmes qui ont un risque accru de cancer du sein devraient commencer plus tôt à se faire ausculter” note une chercheuse de l’étude.

Les chercheurs se sont référés à la plus grande base de données de mammographies aux Etats-Unis qui comprend les résultats de plus de 19 millions d’examens. Cela regroupe des découvertes cliniques, des résultats de mammographies, des comptes-rendus de biopsies et des données démographiques des patientes. Ils les ont utilisés pour comparer les résultats de femmes entre 30 et 39 à risques et des femmes entre 40 et 49 ans sans antécédents particuliers.

DES FACTEURS PARTICULIERS À RISQUES ?

Pendant 8 ans, ils ont analysé les résultats de 5,7 millions de résultats sur 2,6 millions de femmes dans 31 états du pays. Cette étude leur a permis de définir trois éléments qui devraient conduire les femmes à se faire examiner plus tôt : des seins denses, des antécédents familiaux de cancer du sein, ou éventuellement un cancer du sein développé par la patiente plus tôt.

L’étude a montré que pour les femmes de moins de 40 ans avec ce type de facteurs à risques, les résultats de détections de cancers étaient les mêmes que pour les femmes de plus de 40 ans. D’où l’importance de commencer les dépistages plus tôt.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *